vendredi 16 mai 2008

Râleuses

Deux copines, la cinquantaine grisonnante, se pointent à mon comptoir.

D'abord, elles râlent parce qu'il faut présenter un justificatif quand on veut un tarif (bon, des fois non. Si on est jeune et sympa, on a le tarif étudiant. D'office. Si. J'aime bien les djeuns qui veulent se cultiver moi...). Mais des fois, il en faut un, de justificatif. Surtout si on arrive en râlant que le musée c'est mal indiqué, et puis qu'on peut pas se garer, et puis que la dernier fois c'était à moitié fermé.

Ensuite, elles râlent rapport au bruit. Le musée, c'est en silence, en rang par deux les momacs, sinon, c'est deux mandales et 15 paters. On rigole pas avec l'éducation sivouplé. D'ailleurs de leur temps, fallait pas la ramener.

Enfin, elle râlent parce que de toute façon, des momacs dans un musée le mercredi, ça devrait être interdit. C'est bruyant, c'est nombreux, et z'ont qu'à venir le WE.

Hum.

Heureusement qu'elles sont pas venues hier, jour de grêve des fonctionnaires...

7 commentaires:

Moukmouk a dit…

Des moches comme ça je ne peux même pas les bouffer, elles ont trop mauvais gout.

myriam a dit…

Bark. Merci Daphné, grâce à toi la société me manque moins.
Ca me rappelle une visite dans un petit village-parc du Sud, une sorte de fausse Venise créée pour des retraités pleins de pépettes, entourée de grillages avec des chiourmes à l'entrée et plein de panneaux d'interdiction. On a dû louper le panneau "interdit aux marmots", au vu des sales regards qu'on nous a lancés juste parce que nous étions accompagnés de 2 enfants (de 2 ans et de 6 mois, autant dire de gros perturbateurs).
Sainte Rita, faites que nous ne vieillissions pas comme ça.

Névrosia a dit…

:-) La pédophobie est très courante. Mon expérience la plus marquante en la matière je l'ai vécu en me baladant sur les sites d'échanges de maisons. Il y avait un onglet "enfants acceptés", mais si ce n'était précisé, il fallait considérer que dans de (trop) nombreuses maisons, les enfants n'étaient pas les bienvenus...

Ma'cha a dit…

elles auraient dû venir aujourd'hui, enfin ce soir, pour la nuit des musées comme ça elles n'avaient besoin de rien ;-)

Daphnénuphar a dit…

@ moukmouk : trop de bile?

@ Myriam : Ste Rita, 'est celle qui gère le vieillissement? Parce que si c'est la cas, j'ai pas mal de boulot pour elle...

@ névrosia : sympathique...

@ ma'cha : elle n'auraient sans doute pas survécu...

myriam a dit…

Non Daphné, sainte Rita c'est la patronne des causes perdues... Bouhouhou !

Eddie a dit…

ben c'est comme tous les retraités qui font leurs courses pile au moment où y'a le plus de monde, hein...