mercredi 30 novembre 2016

Premières fois du hanneton

C'est un premier concert avec sa mère (moi), à 11 ans, à stéréolux, avec un beau casque rose sur les oreilles, noyées parmi une nuée de quadra, et une famille de copains et leurs deux fistons, pour aller en prendre plein les mirettes et les oreilles (un mardi soir : yeux courroucés de certains spectateurs ou complices d'autres...).

Nada surf.

Extra (surtout le petit rappel unplugged pas prévu de la fin !).

J'espère qu'elle a attrapé le virus !

vendredi 11 novembre 2016

2016, sale temps...

... pour les Bowie, Prince et autres Cohen.

Léonard Cohen... Que de souvenirs...

Je me souviens de la première K7 de Véro spécialement faite pour moi.

Face A,  Stone Roses, Pixies, Charlatans, Smith, REM... ; face B Léonard.

En boucle dans l'autoradio de l'AX familiale... 

Première impression, les chœurs féminins, un peu too much... Et puis ensuite, la voix. Les mélodies, les textes...

Bref.

Je regrette un peu de ne pas être allée avec Véro et Valé le voir en concert lorsqu'il est venu à Nantes.

Restent les morceaux et surtout, surtout, ce qu'ils m'évoquent.

lundi 17 octobre 2016

Aujourd'hui

J'ai fait un paquet de trucs dont je suis bien contente. Y'a pas de mal à se féliciter surtout quand vous sortez d'une semaine de la fête de la science...

Alors, j'ai fait un atelier sucre pour une classe (une première, pas mal, sauf que ça n'a pas cristallisé mais caramélisé... je me suis rattrapée sur le deuxième groupe). Ensuite, j'ai fait une animation "pique-nique écolo" avec tri, pesée des déchets, et demo d'un lombricomposteur. J'ai enchainé sur un rendez-vous avec des enseignants entre midi et deux pour monter un club de petits scientifiques sur le temps péri avec une asso ; puis, j'ai mangé un pôve sandwich;  puis j'ai accueilli une nouvelle classe sur une expo temporaire qui parle de santé et d'alimentation. Quand ils sont partis,  j'ai rassemblé les éléments d'un flyer pour la comm', puis j'ai eu des dessinateurs de BD au téléphone pour caler un atelier et des histoires d'agenda. Ensuite, j'ai eu le labo de la pharmacie pour commander de l'eau de chaux. Je passe la récupérer demain matin avant le boulot. Entre deux, j'ai imprimé la lettre de licenciement de la nounou, récupéré un bescherel pour le Hanneton et réussi à joindre le pédiatre pour lui demandé un RDV de vaccination (avec de l'infarix quinta... autant vous dire ma misère que c'est de choper un quinta) pour Adèle (pour une inscription en crèche mercredi matin). Voui. Tout cela se précipite un peu... Enfin, j'ai récupéré Adèle, fait signer la remise de la lettre en main propre et je suis repartie pour la RU de préparation du voyage en Allemagne de la grande...

A mon retour, heureusement, je n'avais pas grand chose à faire. Mes pépètes étaient attablées devant des spaghettis et du thon à la provençale. Une grande chasse aux moustiques avait eu lieu (pffff les moustiques, en ce moment, ça nous gâche une grosse partie de nos nuits...).

Et voil. Un mail de conf' au pédiatre pour le RDv de demain (21h30...) et un tour sur les blogs...

Le truc, c'est que des journées comme ça, bah c'est tous les jours depuis septembre. C'est moi où on vit une rentrée (un premier trimestre?) de maboule cette année ?


lundi 10 octobre 2016

Pour accompagner Anne #2 et 3

Les qualités... ouh là, là, ça fait un peu entretien d'embauche tout ça ! C'est jamais simple ct'histoire...

Alors, ce qui me séduit immédiatement, chez un homme comme chez une femme, c'est la vivacité d'esprit. Les gens qui font mouche, dont les raisonnements sont limpides, qui sont rapides, clairs et efficaces m’impressionnent. Mais il s'agit davantage d'une capacité que d'une qualité...

Ce qui me touche, en particulier chez mes filles, c'est la tendresse. C'est le fait qu'elles sont à priori bienveillantes à propos de tout, sans préjugés. Qu'elles accueillent chaque événement qui traverse leur vie comme quelque chose de positif par principe. J'aime la naïveté de l'enfance.
 
La qualité que j'apprécie donc particulièrement c'est la capacité de toujours arriver à s'émerveiller malgré tout.



vendredi 7 octobre 2016

Pour accompagner Anne

Proust n°1 la vertu que je préfère :

le gros dodo



Proust n°2 mon principal trait de caractère :

Moi j'aimerais dire la bienveillance mais mon époux à qui je viens de demander me répond du tac au tac la détermination.

Oui.
Je pourrais dire la volonté.
Celle d'avancer.
Celle de ne pas lâcher.
Celle de faire des trucs.
Celle d'aller vers.
Celle d'emmener les autres vers.

C'est pas très compatible avec le gros dodo...

Alors je suis un peu tout ça, bienveillante, déterminée, volontaire, surement budldozer et forcément épuisée !
(hum j’entends le fatigante derrière mon dos...)





dimanche 2 octobre 2016

Le renouveau #5

C'est penser juste que oui, ces oraux, c'était un moment très agréable, très formateur, avec des examinateurs bienveillants (6 quand même ! ), que ça confirme ton souhait que oui, c'est bien le secteur où tu veux évoluer et t’épanouir, que vraiment tu sens que tu peux apporter plein d'éléments, mais que non, cette année, t'as pas encore le niveau, faudra travailler la prochaine fois, et non vraiment, bachoter à fond pendant deux jours, ça va pour le bac mais là, non, ça ne suffit pas.

Et puis en fait si. Ils pensent que si.

Malgré toi.

Et tu réussis le catégorie A.




dimanche 25 septembre 2016

Nouveau quartier

Héhé, déjà on avait bien vu qu'on avait changé d'ambiance à la fête des voisins... C'était très garden party et moins chaises dépareillées au milieu de la route...

Et puis la nuit aussi : fini les jeunes bourrés, bruyants avec des portables qui hurlent de la musique à 4h et défoncent les vitres/retro du camion, bonjour Marie-Astrid qui tient absolument à conduire la voiture comme ça " tu pourras faire mon co-pilote si je me trompe" à minuit.

Terminé les témoins de Jéhovah (la place est déjà prise..) et bonjour les scouts le dimanche après-midi pour te sortir de ta sieste !

Va falloir qu'on s'habitue... ou pas !